Missions

La mission du FOCAP tient essentiellement dans sa devise, déclinée par la locution latine : « socius sciencia ad servendum » ; que l’on traduit en français par  : « les sciences sociales pour le service ».  Il s’agit de répondre à l’impérieuse nécessité de la mise en place d’une société scientifique, qui soit spécialisée dans la production et l’utilisation de l’expertise sociale, et dont le mandat peut être décrit en 3 axes :

 

Faire de la recherche sur les processus humains, à savoir :
-    Observer et décrire l’état intérieur et extérieur de l’individu et du groupe, ainsi que l’état de l’environnement dans lequel ils se déploient
-    Décrire le processus comportemental du groupe dans l’interaction avec son environnement, en mettant en évidence les conditions, les facteurs, et les agents intérieurs ou extérieurs qui conditionnent l’équilibre ou le ou le non-équilibre de la situation observée
-    Décrire et analyser les mécanismes de fonctionnement des processus comportementaux peu féconds ou inhibiteurs pour l’essor du groupe, tout en proposant le dispositif de réparation et/ou de mise en place d’un environnement plus favorable au développement du groupe social considéré
-    Les articulations de la démarche du FOCAP reposent alors sur la description et l’analyse des faits sociaux (sociologie), l’analyse de l’influence de l’organisation sociale sur le comportement humain (Anthropologie) sur la description et l’analyse des rapports entre groupes restreints/sociaux (Psychosociologie). En raison de la pluridisciplinarité de ses équipes l’action du FOCAP s’oriente aussi vers la lecture des facteurs qui exercent une influence sur la distribution des maladies (Epéidémiologie)

Développer les capacités en matière d’expertise en sciences sociales
-    Contribuer à la promotion de l’esprit et de la technique de la recherche en sciences sociales :     

  • en développant un environnement et des outils de promotion de l’Excellence scientifique
  • en développant des accords de coopération institutionnels propices à l’échange et à la complémentarité scientifique, aussi bien dans le sens Nord-Sud et dans le sens Sud-Sud
  • en expérimentant et en affinant l’esprit de complémentarité pluridisciplinaire et transdisciplinaire aussi bien entre les disciplines relevant des sciences sociales qu’entre celles des sciences sociales et des sciences biologiques
  • en mettant à la disposition de la communauté scientifique de la documentation adaptée sur les procédés de recherche en sciences sociales
  • en développant un environnement stimulant à la formation ou à l’approfondissement de la recherche, tout en aménageant des conditions favorables à l’émergence d’une relève humaine dans l’exercice de la recherche en sciences sociales (étudiants chercheurs, chercheurs émergeant)
  • En développant la formation spécifique sur les outils informatiques appliqués à la recherche sociale


Développer le passage de la recherche de laboratoire à la recherche appliquée en :

  • Proposer des schémas argumentés d’intervention conformes aux processus humains positifs
  • Développant des expériences d’intervention selon des schémas de recherche-action adaptés à des questions sociales (enjeux sociaux) précises
  • Recherchant activement les moyens de dissémination des résultats de recherche selon des formats de présentation adaptés aux publics respectifs

En somme, c’est toute la problématique d’un développement humain durable qui est activée et examinée, avec une  interpellation urgente de l’expertise des sciences sociales.  On comprend alors le sens profond de la devise du FOCAP : Les sciences sociales au service du développement. «Socius Sciencia ad Servendum»

Actualités