ETUDE « clients Mystérieux » dans les centres de santé partenaires du projet PRISIDA

INTRODUCTION : L’infection au VIH constitue un véritable problème de la santé publique au Cameroun où elle représente une cause importante de mortalité avec un impact négatif sur le développement économique et social du pays. Les résultats de l’EDSC III, 2004 montrent qu’au Cameroun, 5,5% des adultes âgés de 15-49 ans  sont séropositifs.

Lire la suite...

ETUDE D’IMPACT DU PROJET AIDSPAT à DOUALA ET DANS LA PROVINCE DE l’EST, Yaoundé 2000

INTRODUCTION : Le projet a été lancé en 1997 auprès de certains groupes en situation de risque dans la ville de douala et de la province de l’Est afin de promouvoir les activités de lutte contre les MST/SIDA dans ces milieux. Avant le lancement des activités, une étude de base avait permis de situer le niveau de connaissance et relever les principaux traits de caractère du comportement des populations, relativement à la santé reproductive et précisément aux MST/SIDA. 

Lire la suite...

ETUDE DES CONNAISSANCES, ATTITUDES ET PRATIQUES DES DEFICIENTS AUDITIFS DE LA VILLE DE YAOUNDE SUR LE VIH/SIDA ( phase 1), 2005

INTRODUCTION : Au  Cameroun,  peu d’actions de prévention du VIH/SIDA ont été menées en direction des personnes  handicapées en général et des déficients auditifs (DA) en particulier. On dispose actuellement de données précises sur la prévalence du VIH à l’échelle nationale ; soit 5,5% dans la population générale. Mais aucune information n’est disponible sur ces groupes spécifiques, réputés difficiles d’accès, tels les déficients auditifs.

Lire la suite...

ETUDE DE BASE DU PROJET DE MOBILISATION DE LA SOCIETE CIVILE POUR LA LUTTE CONTRE LE VIH/SIDA.

Fond mondial, Focap, Care Cameroun : Yaoundé, Décembre 2005


INTRODUCTION: Deux faits majeurs méritent d’être soulignés dans l’analyse sur la configuration actuelle du paysage des organisations de la société civile au Cameroun. Le premier de ces faits se rapporte au contexte  socio-historique des années 90, marqué par les revendications démocratiques qui témoignent de la soif de la population camerounaise à disposer d’une plus grande marge de liberté d’expression et d’action.

Lire la suite...

ETUDE DES CONNAISSANCES, ATTITUDES ET PRATIQUES DE DEFICIENTS AUDITIFS SUR les IST/VIH-SIDA AU CAMEROUN (phase 2), JUILLET 2009

INTRODUCTION : Au  Cameroun,  peu d’actions de prévention du VIH/SIDA ont été menées en direction des personnes  handicapées en général et des déficients auditifs (DA) en particulier. On dispose actuellement de données précises sur la prévalence du VIH à l’échelle nationale ; soit 5,5% dans la population générale. Mais aucune information n’est disponible sur ces groupes spécifiques, réputés difficiles d’accès, tels les déficients auditifs.

Lire la suite...

Actualités